Référence: les communautés pour entreprises

février 27th, 2012 by bruno boutot

………………. #

Rich Millington, de Feverbee, et Blaise Grimes-Viort, de eModeration
Avant de mentionner quatre points essentiels que Rich et Blaise ont eu le temps de survoler en une heure, un petit tour d’horizon sur les communautés pour entreprises. #

It drives me crazy to see major brands using expensive television time to drive consumers to a Facebook program that lives exclusively inside Facebook. I’m sure it works in the short term – you get folks there, they “like” or “follow” your brand, and they engage in whatever promotion or campaign is currently running. But if that campaign, promotion, or program lives only on Facebook, well, good luck deriving all the value you possibly can from it. #

Un constat d’ailleurs vertement partagé par notre experte en médias sociaux:
Nouveaux arguments sur pourquoi Facebook c’est de la merde dans un contexte d’affaires. #

1 – À la création : Écouter

Une des fonctions essentielles de la création d’une communauté est d’écouter nos membres. L’animateur de la communauté en devient donc son porte-parole et son défenseur. Quand un client met un junior en charge de sa communauté, ça devient un problème majeur: une telle personne n’est pas en position de se battre pour sa communauté et de négocier entre la communauté et le client. #

2 – À la naissance: Appartenance

Un des facteurs les plus importants pour la durée de la participation à une communauté est le sentiment d’appartenance.  Lorsqu’on sollicite les premiers membres à la création de la communauté, il ne faut pas hésiter à leur demander s’il veulent devenir « membre fondateur »: il ne suffit pas qu’un membre appartienne à la communauté, il faut que la communauté lui appartienne. #

3 – En croissance: Partager

Faut-il créer de nouveaux postes de modérateurs alors que la communauté grandit? Pas forcément: créez pour vos meilleurs membres des rôles qui sont utiles à l’animation et à la modération de la communauté. Il faut ouvir la porte et permettre aux membres de vous aider. #

4 – En relance: Désirs et besoins

Que faire quand une communauté ne décolle pas? C’est le moment de réévaluer avec le client si la communauté a été créée pour de bonnes raisons. Il faut savoir distinguer entre les désirs et les besoins. Si une communauté a été créée pour répondre à un désir, sa nécessité va passer. Les désirs se comblent ou changent, les besoins demeurent. Il ne faut pas hésiter à réorienter une communauté, ou même à la fermer pour ouvrir un projet qui répond davantage à un besoin. #

bruno boutot

Statégies de médias numériques: médias sociaux, communautés, commerce #

More Posts - Website - Twitter - Facebook - LinkedIn - Flickr #

#

One Response to “Référence: les communautés pour entreprises”

  1. Les communautés pour entreprises « Web E.sens Says:

    […] Lire la suite sur son blog Partager :ShareLinkedInTwitterFacebookPinterestEmailPrintJ'aimeJ'aime  […]

Additional comments powered by BackType