L’anglais, langue des machines, est un impératif culturel

janvier 21st, 2013 by bruno boutot
Laurent Haug: Learning English is important, not only because it is the international language, but because it’s the language of machines #codeisculture #

Merci donc à James, Laurent, Damien, Sylvain et Maxime d’avoir éclairci ce point. La politique des langues ne fait généralementpas partie de mes sujets, mais dans le cadre du Plan Numérique pour le Québec, la fabrication de nos outils et de nos espaces numériques prend de l’importance. #

sPEAKING-cODE #

Illustration de couverture du livre Speaking Code Coding as Aesthetic and Political Expression By Geoff Cox and Alex McLean, via culturevis Flickr
Note pour geeks: J’ai passé plus de temps que prévu à faire cet article parce que j’ai expérimenté diverses façons de présenter des twitts. Je n’aime pas Storify parce que sa façon de reproduire les twitts interrompt le fil de la lecture. Il en est de même avec les solutions d’incrustation proposées par Twitter, ou par WordPress. Tous trois ont le même défaut: en voulant reproduire l’intégrale d’un twitt, y compris sa structure et tous ses hyperliens, on empêche de mettre en évidence le simple contenu du twitt. Si ça intéresse un codeur – chez Storify, Twitter, WordPress, Spundge ou autre – j’aimerais bien avoir un widget qui formate les twitts selon la solution que j’ai choisie ci-dessus. Ça ressemble plus au formatage classique d’un dialogue, et on trouve si besoin dans l’hyperlien toutes les informations sur le twitt original. #

bruno boutot

Statégies de médias numériques: médias sociaux, communautés, commerce #

More Posts - Website - Twitter - Facebook - LinkedIn - Flickr #

#

One Response to “L’anglais, langue des machines, est un impératif culturel”

  1. Martin Lessard Says:

    Bruno, une petite note:
    Sylvain se trompe en disant que la *syntaxe* utilisé est anglaise, non? Les langages de programmation les plus utilisés utilisent le *vocabulaire* anglais, mais la syntaxe (i.e. l’ordre des mots dans la phrase, sa façon de les relier entre eux) ne me semble pas spécifiquement et exclusivement restreint règles linguistiques de la langue anglaise: IF … THEN équivaut bien à SI … ALORS.

Additional comments powered by BackType