Le travail des modérateurs

avril 29th, 2008 by bruno boutot
mathowie:
Je surveille le site tout le temps du matin au soir. Je passe sans doute la moitié de mon temps a faire du travail d’admin/mod comme vérifier s’il y a du spam dans les nouveaux articles, envoyer un courriel aux gens qui ont oublié leur nom d’usager, m’occuper de la pile d’alertes, etc. #

Une “alerte” est la façon dont les membres signalent aux modérateurs qu’il y a un problème ou qu’une règle a été enfreinte. C’est l’outil essentiel de modération des communautés. La “pile d’alertes” ou “file d’alertes” est la liste des alertes en attente de traitement dans le tableau de bord des modérateurs. #

cortex:
J’ai entendu Matt et Jess dire que l’avantage de ce travail est qu’on y consacre seulement 10 à 15 minutes par heure, mais qu’il faut le faire à toute heure du matin au soir. C’est une description assez fidèle. #

cortex:
La chasse aux spammeurs a tendance à se dérouler en brèves et fatiguantes pétarades: selon le degré d’astuce des spammeurs, on peut passer de 10 à 20 minutes à fouiller pour établir des liens entre l’auteur et son sujet, puis on efface et on bannit (ou parfois, si tout semble correct malgré les soupçons, on passe à autre chose tout en gardant un œil sur le suspect). #

jessamyn:
Ces discussions interminables qui arrivent dans MetaTalk? On lit chaque commentaire. Quand on arrive au 800e commentaire et que quelqu’un dit: “Hé, les modérateurs, qu’est-ce que vous pensez de CE cas-limite?”, en général on répond. Askme est d’habitude rapide et constant, exactement comme l’a dit cortex, et la plupart du reste est une question de vigilance, garder l’œil alentour sur ce qui a l’air douteux, faire des recherches quand quelqu’un semble faire un lien vers son propre produit, prévenir les autres mods quand quelque chose a l’air bizarre. On fait aussi beaucoup de banales corrections de lien/article/orthographe et d’échanges de courriel/MeMail avec des membres sur des sujets variés, pour ne rien dire ou juste pour interagir avec le site comme des bonnes gens ordinaires, dans la mesure où on peut le faire. Les gens me contactent par courriel, MeMail, chat, facebook, téléphone (rarement) et le bon vieux face à face. Nous n’avons pas de formulaire donc tout est de la vraie communication. #

jessamyn:
Il y a un moment que j’ai envie de mentionner quelque chose et autant le faire maintenant. Parce que je travaille ici, avec mes horaires incongrus et flexibles, et ce formidable groupe de nerds brillants et étincelants (et vous zaussi les zautres), ça me laisse aussi le temps de faire d’autres choses comme aider les petites bibliothèques du centre du Vermont à résoudre leurs problèmes informatiques, enseigner l’usage du courriel à des gens âgés, et voyager à travers le monde pour expliquer aux bibliothécaires pourquoi elles ne devraient pas avoir peur des ordinateurs. Tout cela serait littéralement impossible si j’avais un travail “normal” et de toutes façons je n’en aurais pas les moyens. #

#

Comments are closed.

Additional comments powered by BackType