Bouhou! Les gens sont méchants dans les commentaires.

janvier 3rd, 2010 by bruno boutot

bruno boutot

Statégies de médias sur le Web: médias sociaux, communautés, commerce #

More Posts - Website - Twitter - Facebook - LinkedIn - Flickr #

#

14 Tweets 1 Other Comment

16 Responses to “Bouhou! Les gens sont méchants dans les commentaires.”

  1. Youssef Says:

    peut-être aussi que les gens profitent de l’anonymat pour dire… n’importe quoi? ou en tous cas des choses qu’il ne diraient pas «face à face» parce que leurs arguments ne seraient pas assez solides…

  2. xethorn Says:

    Tres bon article!

    Personnellement, je trouve qu’il y a un effet de masse sur le record. C’est-a-dire que les gens publient pour avoir des feedbacks et plus ils sont nombreux mieux c’est.

    Si l’exemple des Skyblogs est brutal avec le « Lache un commentaire » a la fin des articles, la realite est la: la presence du formulaire a la fin de l’article, l’utilisateur est naturellement invite a contribuer. A la longue, c’est devenu une habitude.

    Aux US, les magasines en ligne publient l’email de l’auteur. Je pense que c’est beaucou plus difficile de prendre l’initiative d’envoyer un mail plutot que de mettre un commentaire.

  3. Mafamal Says:

    Check out: “webmédias » Archive » Bouhou! Les gens sont méchants dans les commentaires.”( http://twitthis.com/s3ky6p )

    This comment was originally posted on Twitter

  4. ls01 Says:

    “Tous les soirs,dans les bars,on fait le ménage. On doit pouvoir le faire dans les blogues et les médias” http://bit.ly/6b4xAY via @embruns

    This comment was originally posted on Twitter

  5. brunoboutot Says:

    Bon point, Youssef, mais je ne mets pas en cause les gens qui « profitent de l’anonymat pour dire n’importe quoi ». L’anonymat est fait pour dire n’importe quoi. Je mets en cause les éditeurs (y compris les blogueurs: un blogueur est l’éditeur de son blog) qui permettent l’anonymat, puis par la suite se plaignent des résultats.

    Michael, vous soulignez bien la responsabilité de l’éditeur: certains prennent effectivement le nombre de commentaires pour une mesure du succès et encouragent le n’importe quoi. Tant pis pour eux: je doute qu’il y ait encore aujourd’hui des publicitaires qui considèrent les commentaires débiles comme une mesure d’auditoire valable.

    Je voudrais cependant introduire une nuance entre les débuts du Web et aujourd’hui. Aux débuts, comme dans l’exemple cité par madame Leduc avec Michel Dumais, ou dans le défunt forum pssst.qc.ca, on a expérimenté avec l’anonymat et l’absence de modération: l’enthousiasme pour la nouvelle « participation » primait. Et c’est ainsi qu’on a appris beaucoup de leçons.

    Aujourd’hui, on parle de grands médias sur le Web, de blogueurs professionnels et de 15 ans d’expérience du Web. Je veux bien souligner à des débutants l’importance de la conversation, de la personnalisation, du contact direct et enrichissant avec des individus. Mais ce sont des sujets qui devraient être assimilés depuis longtemps par les professionnels dont le gagne-pain en dépend.

    Aujourd’hui, on sait que la valeur n’est pas dans la foule qui crie le plus fort, mais dans la relation, dans l’attachement, dans la mémorisation, dans l’établissement de la confiance à long terme avec des membres participant. Un à un. C’est plus lent, plus long mais incroyablement plus lucratif.

  6. martinlessard Says:

    «Bouhou! Les gens sont méchants dans les commentaires» http://bit.ly/81pMGs de @boutotcom

    This comment was originally posted on Twitter

  7. flessard Says:

    Chapeau! Votre billet exprime bien la situation. Si on nourri un Troll on ne doit pas se plaindre qu’il vous mord les doigts!

  8. PhilippeMartin Says:

    Bouhou! Les gens sont méchants dans les commentaires http://goo.gl/fb/B8ba

    This comment was originally posted on Twitter

  9. PhilippeMartin Says:

    Bouhou! Les gens sont méchants dans les commentaires [del.icio.us] http://goo.gl/fb/aXGv

    This comment was originally posted on Twitter

  10. futilites Says:

    Le texte relu aujourd’hui prend un autre sens RT @PhilippeMartin Bouhou! Les gens sont méchants dans les commentaires http://goo.gl/fb/aXGv

    This comment was originally posted on Twitter

  11. PatrickChareyre Says:

    Bouhou! Les gens sont méchants dans les commentaires. http://bit.ly/862UsG

    This comment was originally posted on Twitter

  12. bruno boutot Says:

    Merci Patrick. Tu soulèves deux points importants. Le premier est la différence que l’on doit faire entre les débuts du Web et aujourd’hui. Aux débuts du Web, nous étions tous fascinés par la nouveauté qu’était la participation. Dans un commentaire sur mon blog, je prends comme exemple le cas cité par Michel Dumais dans l’article de Louise Leduc ainsi que le défunt forum pssst.qc.ca qui fonctionnait sans modération. Ces deux exemples ont montré les limites du laissez-faire total.

    Je pense que tout le monde peut encore le faire dans son blog individuel ou collectif si ça les amuse. Mais quand on se considère comme un média (petit comme un blog ou grand comme un média de masse), le contenu que l’on présente devient très important. Ce que n’ont pas encore réalisé beaucoup de médias, c’est que les commentaires publiés font désormais partie de leur contenu. Ça change tout: ça change le contenu que l’on souhaite (on veut des commentaires qui contribuent au contenu) et le statut du commentateur (qui devient un collaborateur).

    Tout cela se ramène au deuxième point important que tu soulèves: ça ne peut se faire qu’en énonçant très clairement des politiques éditoriales et qu’elles soient adoptées et prises en main par la communauté elle-même.

    Zut alors, on n’en sort pas: un média sur le Web devient une affaire de communauté avec des membres. Va falloir que j’écrive un autre article. :-) Merci Patrick de faire si bien avancer cette conversation.

    This comment was originally posted on I never knew

  13. Ethiquette de la conversation 2.0 | Chez Jules Says:

    [...] Un des meilleurs billets écrit à ce sujet vient du blogue de Bruno Boutot. Avec beaucoup d’humour, il intitule son article “les gens sont méchants“. [...]

  14. I never knew » Blog Archive » Bouhou! Says:

    [...] Belle entrée de Bruno qui met le doigt sur un beau bobo dans le raisonnement des médias traditionnels vs les commentaires en ligne. [...]

  15. webmédias » Archive » La gratuité des médias sur Internet vaut de l’or Says:

    [...] refusent encore obstinément la création d’un lien social avec leurs usagers (le fameux problème de l’anonymat que j’ai abordé ici). Mais c’est là que ça commence: l’accueil d’individus à part entière avec [...]

  16. De l’urgence de former des artistes (ou des gérants d’artistes) au Web 2.0 | Mario tout de go Says:

    [...] «Le problème avec les médias de masse, c’est qu’ils croient toujours s’adresser à la masse. Les journalistes écrivent donc à la masse et quand leur média arrive sur le Web et s’ouvre aux commentaires, ce sont bien entendu les commentaires de la masse. (…) Sur le Web, il n’y a plus de masse, il n’y a que des gens». Bruno Boutot sur son blogue. [...]

Additional comments powered by BackType